(Publicité)
 


18/10/2017

Négos conventionnelles : c’est parti pour durer

Les syndicats d’infirmières libérales se sont réunis, ce 17 octobre, avec l’Assurance maladie pour une nouvelle séance de négociations conventionnelles. Un accord est toujours possible, mais son périmètre potentiel se réduit comme peau de chagrin.

S’il est bien signé le 21 novembre comme initialement prévu, l’avenant à la convention régissant les rapports entre Idel et Assurance maladie ne ressemblera pas du tout à ce qui était imaginé il y a trois mois, à l’ouverture des négociations. Tel est le principal enseignement que l’on peut tirer de la réunion qui a eu lieu ce mardi 17 octobre, entre les trois syndicats d’Idel jugés représentatifs (FNI, Sniil et Convergence infirmière) et le directeur général de l’Assurance maladie.

« Nicolas Revel nous a proposé de négocier pour le mois de novembre un avenant purement technique pour compenser la hausse de la CSG », explique Philippe Tisserand, président de la Fédération nationale des infirmiers (FNI). Le patron de l’Assurance maladie a également proposé d’inclure dans cet accord la création d'une majoration pour les enfants de moins de sept ans, et un petit coup de pouce à la majoration d’acte unique.

La stratégie des petits pas

Les deux sujets importants affichés en ouverture des négociations – la régulation de la démographie et la révision de la nomenclature des actes – seraient, quant à eux, remis respectivement au premier et au deuxième trimestre 2018. Un étalement dans le temps qui semble convenir à Philippe Tisserand. « Il vaut mieux négocier par étapes », estime-t-il.

Du côté du Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil), on se montre plus amer. « Négocier en trois temps, c’est prendre le risque qu’à la fin, il n’y ait plus de sous », avertit Catherine Kirnidis, sa présidente tout en reconnaissant ne pas vraiment voir de solution alternative.

Les syndicats doivent maintenant revenir vers leur base pour donner leur réponse sur ce nouveau calendrier. Mais une chose semble certaine : on n’a pas fini de parler de négociations conventionnelles.

Adrien Renaud

Les dernières réactions

  • 20/10/2017 à 18:05
    BRIBRI
    alerter
    Pourquoi toujours remettre. Nous n' avons pas assez subi!!!!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...