(Publicité)
 


21/09/2016

JOURNÉE MONDIALE ALZHEIMER

Plus belle la vie dans les Ehpad

De plus en plus de maisons de retraite appliquent la méthode Montessori adaptée aux personnes âgées souffrant de troubles cognitifs. La démarche met en avant les capacités préservées des résidents et redonne du sens au travail des soignants.

Initiée en 1896 par la première femme médecin d'Italie, développée dans des écoles spécialisées au siècle suivant, la pédagogie Montessori insuffle désormais sa « positive attitude » dans les couloirs des Ehpad. C'est le Pr Cameron Camp, éminent neuropsychologue américain, qui, dans les années 90, a eu l'idée d'adapter cette méthode éducative aux personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Suivant la devise « aide-moi à faire seul », la philosophie Montessori incite à se focaliser sur les capacités préservées du résident, plutôt que sur les troubles et perte d'autonomie causés par la maladie. La personne atteinte de démence est alors considérée non plus comme un malade, mais comme une personne normale souffrant d'un handicap, qu'il faut accompagner dans les difficultés du quotidien. On l'aide à reprendre le contrôle de sa vie : comment faut-il l'appeler ? qu'a-t-elle envie de porter comme vêtement ? quelle activité souhaite-t-elle faire ? qu'a-t-elle envie de manger ?

Une approche révolutionnaire

Une approche « révolutionnaire » qui a conquis en 2010 Didier Armaingaud, directeur médical, éthique et qualité du groupe Korian (1). « Avec la maladie d'Alzheimer, traditionnellement, le vécu est difficile. C'est la première fois qu'on tient un discours inverse : quel que soit le niveau de perte d'autonomie, il y a toujours des compétences, des capacités qui sont préservées et sur lesquelles on va pouvoir développer un projet de vie », expose le médecin. La méthode Montessori est aujourd'hui portée par des « ambassadeurs » dans quelque 150 des 290 maisons de retraite médicalisées détenues par le groupe Korian en France, avec un objectif de généralisation d'ici à 2020. En 2015 et 2016 -année de déploiement d'un programme en faveur des thérapies non médicamenteuses- 2000 collaborateurs ont été formés (2).

Moins de psychotropes

« On voit les fruits dès la 1ère année, affirme Didier Armaingaud. Avant, dans les établissements, la journée était rythmée par 2-3 activités et entre temps, il ne se passait rien du côté des résidents. Aujourd'hui, il y a de la vie. Les gens sont en permanence engagés dans des actions. Des choses simples, comme dresser la table, ranger son linge, etc. » Autre bénéfices observés : la diminution des troubles du comportement. « L'esprit est occupé, il y a donc moins d'agressivité, de déambulations, développe le directeur médical. Les soignants peuvent être amenés à proposer un allègement des traitements psychotropes. »

Ces derniers se sentent « plus utiles » : au-delà des gestes de soin, « ils ont le sentiment de venir en aide à une communauté ». L'Ehpad n'est plus seulement un lieu de soin, mais un lieu de vie à part entière.

Aveline Marques



1- La méthode est également déployée depuis cette année dans les établissements du groupe Colisée.

2- L'organisme de formation AG&D a l'exclusivité en Europe.

Les dernières réactions

  • 22/09/2016 à 12:13
    moutarde
    alerter
    De plus en plus ?

    Dans ces lieux plus connus pour la maltraitance institutionnelle, les personnels ni en nombre ni qualifiés desquels résultent les glissements de tâches...

    C'est la com de qui dans cet article ?
  • 22/09/2016 à 17:58
    blaise
    alerter
    Ça n'existait pas déjà avant sous un autre nom cette méthode ?
  • 12/10/2016 à 16:49
    as et fière de l'être
    alerter
    pour répondre à moutarde tout n'est pas rose en institution mais des efforts sont faits ........ Je viens de suivre la formation sur l'approche Montessori qui va être mise en place sur les 4 établissements de la collectivité locale pour laquelle je travai
  • 26/10/2016 à 19:25
    atreyou
    alerter
    Comment se passe l ouverture de la première salle de "shoot" en france
  • 01/12/2016 à 21:30
    céline
    alerter
    Bonjour,

    Je pense aussi que la méthode Montéssori est une bonne chose en EHPAD.
    Je fais mon mémoire de master 2 sur le sujet et je recherche des aides soignants qui applique cette méthode et auprès de qui je pourrais faire un entretien par télephone.

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...