(Publicité)
 


Annie Le Houerou

29/05/2015

"L'ONI n'est pas à la hauteur de ses missions"

Dans une interview exclusive accordée à L’Infirmière magazine, la députée apparentée socialiste Annie Le Houérou, auteure de l’amendement de suppression de l’ordre national des infirmiers dans le cadre du projet de loi de santé, développe ses arguments.

C’est à la suite d’un travail interne au groupe socialiste que les députés du parti ont estimé que l’Ordre, « dont les débuts ont été chaotiques », faisait face à des dérives majeures et avait des difficultés à trouver sa place. « Nous avons estimé que l’Ordre n’était pas à la hauteur [des missions qui lui sont confiées] », soutient la députée des Côtes-d’Armor. D’autant plus que selon elle, ses missions sont déjà remplies ou peuvent l’être, par d’autres organismes tel le Haut Conseil des professions paramédicales. Autre point en défaveur de l’Ordre : « Il ne parvient pas à rassembler la profession infirmière », engendrant de réels problèmes juridiques. Estimant qu’une adhésion facultative « n’avait pas de sens », c’est la suppression définitive qui a été demandée.

L'Interview, menée par Laure Martin, est à lire dans L'Infirmière magazine n°361, daté de juin 2015.

Les dernières réactions

  • 29/05/2015 à 19:27
    Boubi
    alerter
    comme disait la pub :"mais ça, c'était avant...! " L'ONI vivra et sortira bien plus fort de cette mésaventure...
  • 29/05/2015 à 20:21
    blaise
    alerter
    L'ordre a été supprimé et il y en a encore une poignée qui croit à sa résurrection : il est temps que ceux là commencent leur travail de deuil.
    En attendant, quel bonheur pour la majorité de la profession !
  • 29/05/2015 à 23:26
    Motarde de DIJON
    alerter
    "L'ONI n'est pas à la hauteur de ses missions" (dixit Annie Le HOUEROU).

    Vite, une échelle pour prendre de l'altitude!
  • 29/05/2015 à 23:37
    lison
    alerter
    C'est qui Annie Le Houerou ?
  • 30/05/2015 à 04:42
    blaise
    alerter
    C'est quoi l'oni ?
  • 30/05/2015 à 06:47
    Fanny
    alerter
    Il faudra bien que les partisans de cet ordre honni se fassent à la décision du législateur qui a réparé cette faute en créant la loi du 21 décembre 2006. Pour mémoire, cette initiative malheureuse de noël 2006 a pour origine une voie parlementaire.
  • 30/05/2015 à 13:28
    Lisette
    alerter
    Un bon test à lui faire : quelles sont les missions de l'ordre ? A mon avis elle sera bien incapable de répondre. C'est l'approximation habituelle des politiques qui sont dans des postures qui dissimulent mal leur incompétence. Mais comme les citoyens fon
  • 30/05/2015 à 15:20
    blaise
    alerter
    Ce n'est pas très gentil de dire que les politiques sont des incompétents.
    On pourrait presque en dire autant des forces vives ordinales, pardon, des non regrettées forces vives ordinales...
  • 30/05/2015 à 17:32
    Mikl
    alerter
    Croire que hccp puisse prendre les missions de l'ordre est une aberration
    D autant plus que hccp ne sont que des représentants syndicaux donc politisée
    Donc 4% de syndiqués parlerait au nom d une profession
    L'ordre aujourd'hui hui fait mieux il sont
  • 30/05/2015 à 18:29
    Pierre
    alerter
    @ Blaise, motarde, Fanny and co : il me semble pertinent de préciser que l'Ordre n'est pas supprimé puisque la loi n'a pas été officiellement promulguée.

    Qui souhaitez-vous convaincre en proclamant des pseudo vérités tout en employant des méthodes bie
  • 30/05/2015 à 18:35
    blaise
    alerter
    Ils vont encore continuer longtemps leurs pleurnicheries les déçus de l'ordre. Ils ont perdu leurs petits privilèges et ils n'admettent pas que les Députés légifèrent selon la volonté de la majorité.
    Cet ordre est aujourd'hui supprimé, son ex-président h
  • 30/05/2015 à 18:43
    blaise
    alerter
    L'ordre est laminé, inaudible et dont le destin est suspendu à la décision des sénateurs qui, de toutes façons n'ont jamais le dernier mot.
    La vérité est qu'il ne sert à rien et que tout le monde s'en est rendu compte ; seulement il y a encore de l'argen
  • 30/05/2015 à 20:39
    Pierre
    alerter
    Vous divaguez Blaise. Je pense que vous n'avez pas pris connaissance du courrier émanant de l'intersyndicale et des principales fédérations professionnelles de la profession (ibodes, iades, puer, libéraux, formateurs, étudiants etc.) plus mobilisées que j
  • 31/05/2015 à 04:58
    blaise
    alerter
    C'est toujours surprenant de se voir qualifier ainsi.

    Ce qui est certain, c'est que l'Assemblée nationale a supprimé l'ordre infirmier, et qu'il est donc inutile de s'y inscrire et d'y cotiser.
    Les fédérations et autres amicales professionnelles cité
  • 31/05/2015 à 06:23
    blaise
    alerter
    Et heureusement que je n'ai pas eu la mauvaise idée de vouloir m’acoquiner avec l'organisation ordinale : en effet, considéré comme un individu qui divague, nul doute que je ne rentrais pas dans les critères de moralité définis par ces perspicaces messieu
  • 31/05/2015 à 11:05
    Fanny
    alerter
    Ordre infirmier bientôt abrogé : qui va payer les millions de dettes à la BPCE ?‏
  • 31/05/2015 à 12:06
    blaise
    alerter
    Les ordinaux avec les chefs et chefaillons en priorité !
  • 31/05/2015 à 14:41
    Fanny
    alerter
    Ordre infirmier : 10 années de soins palliatifs en 10 dates !‏

    21 décembre 2006 : publiée le 27 décembre 2006 au JO, la loi instaurant un ordre infirmier est votée en dépit du bon sens et sur la base d’un gros mensonge diffusé par les pros ordre qui af
  • 31/05/2015 à 18:58
    Pierre
    alerter
    Bravo Fanny pour cette brillante séquence rétrospective ! ...mais que de temps perdu par un si beau dimanche à s'accrocher à une victoire qui...s'éloigne de jour en jour.
  • 01/06/2015 à 04:16
    blaise
    alerter
    Après une sérieuse enquête au cours de laquelle toutes les parties ont été auditionnées, les Députés ont décidé de supprimer l'ordre infirmier qui, non seulement était désavoué par la profession, mais qui aussi n'a pas été à la hauteur de ses missions.
    A
  • 01/06/2015 à 05:24
    Fanny
    alerter
    @ Pierre :

    1 - Je ne suis pas l'auteure. J'ai juste copié/collé.
    2 - La réponse que j'ai reçu du président Gérard Larcher ne me permet pas d'aller dans votre sens. Loin s'en faut.
    3 - L'Assemblée Nationale aura le dernier mot (et la messe est dite)
  • 01/06/2015 à 14:36
    Pierre
    alerter
    Je vous laisse à vos convictions Fanny...
  • 02/06/2015 à 04:56
    Fanny
    alerter
    Et moi aux vôtres !
  • 02/06/2015 à 06:30
    blaise
    alerter
    Quoiqu'il en soit, et devant l'état de mort apparente de l'ordre infirmier, il est fortement recommandé aux futurs diplômés de ne pas se laisser impressionner par les appels ordinaux à s'inscrire et à cotiser : qu'ils gardent leur liberté et leur argent !
  • 03/06/2015 à 05:56
    Fanny
    alerter
    Effectivement il faut faire passer ce message Blaise :)
  • 03/06/2015 à 18:01
    patbianco
    alerter
    Quand va t on supprimer l ordre des deputés ?
    Autre chose , d ici 20-30 plus d ordre, plus d infirmiere aux grandes bouches : que des robots humanoides qui ne passeront pas leur temps à croire à leur pseudo syndicat
  • 03/06/2015 à 18:26
    Marc L...
    alerter
    Oui, l'Ordre est à construire et ne se bâtira pas du jour au lendemain. Qu'il n'existe plus d'ordre parachèvera le bonheur de nos employeurs qui ont consciencieusement taillé en brèche les quelques acquis d'une profession qui, de leur point de vue, n'en n
  • 03/06/2015 à 18:35
    blaise
    alerter
    Si un ordre avait représenté une force menaçante pour le pouvoir, la loi du 21 décembre 2006 n'aurait jamais vu le jour.
    Les infirmiers ont bien compris que l'arme décrite était retournée contre eux au profit d'une oligarchie à la botte des politiques en
  • 03/06/2015 à 18:37
    colostrhom
    alerter
    Comme d'hab! en France on a voulu pêter plus haut que le t......!!!

    et Boum !!!!

    Quelqu'un nous l'a bouché!

    ......condoléances à "Machin" comme disait De Gaulle !!!
    au fait à quoi est censé servir l'ONI ?
  • 03/06/2015 à 19:50
    phako
    alerter
    A quoi elle sert cette députée, je voudrais bien un rapport pour savoir si mes impôts de petite infirmière sont utiles,je veux le rapport détaillé des soi disant insuffisance de l'ONI,qui en est à ses débuts,au Québec ,où notre profession est bien en avan
  • 03/06/2015 à 20:48
    Chiffon
    alerter
    Je suis étonnée de mes confrères et consœurs français.Pourquoi la profession infirmier&ière ne peut-elle pas avoir d'ordre?Cela vous convient que la corporation des médecins vous considère si peu à votre valeur et vos compétences?Tous ne nous considèrent
  • 03/06/2015 à 21:16
    Pierre
    alerter
    @ Fanny et Blaise : vous rendez-vous compte de ce que vous dites ? En faisant, je cite "passer le message" aux étudiants futurs diplômés qu'il est inutile de s'inscrire, non seulement vous leur faites passer le message selon lequel il est inutile de respe
  • 03/06/2015 à 21:28
    blaise
    alerter
    C'est vraiment une manie de vouloir que tous les infirmiers français rentrent dans un ordre ; mettez-vous bien dans la tête qu'on n'a rien demandé, que cet ordre est le résultat d'un fort lobbying d'une minorité, et qu'à part gaspiller l'argent des autres
  • 03/06/2015 à 21:36
    blaise
    alerter
    Comment faire confiance à une organisation qui bidouille ses élections pour cacher le fiasco qu'elles ont engendré.
    Par ailleurs les assurances continueront à couvrir les IDE non ordinnés, dire le contraire est un mensonge.
    De dire que les personnes de
  • 03/06/2015 à 23:46
    Motarde de DIJON
    alerter
    Des crétins physiologiques on en trouve partout et Monsieur Pierre peut se compter parmi eux.

    Que dit notre cher confrère ?

    En substance, Monsieur Pierre dit à peu près ceci : si une infirmière n’est pas inscrite à l’Ordre, les assureurs se dégagero
  • 04/06/2015 à 04:55
    blaise
    alerter
    Rappelons que l'ordre est une organisation dont les dirigeants sont capables de demander à la justice la dissolution d'un syndicat, au motif qu'il s'oppose à eux.

    Rappelons que l'ordre est une organisation dont les dirigeants font croire à la populatio
  • 04/06/2015 à 07:51
    Pierre
    alerter
    Encore une fois, vos commentaires sont basés sur une interprétation des propos des autres... à votre avantage of course !
  • 04/06/2015 à 09:06
    martine
    alerter
    Enfin une bonne nouvelle dans l'actualité 2015 !!!
  • 04/06/2015 à 10:29
    Jeanphi
    alerter
    Il est juste dommage que les infirmières et infirmiers ne soient pas capable de faire le choix de défendre eux-même leur profession.
    L'ONI était une occasion accordée du bout des lèvres aux infirmiers de prendre leur destinée en charge. Je dis vraiment
  • 04/06/2015 à 15:11
    Motarde de DIJON
    alerter
    A Jeanphi

    Tout d’abord la première équipe responsable de l’échec, comme vous dites, était composée à l’origine de D. LEBOEUF, Présidente de l’ONI, de D. BORNICHE, Vice-Président, de Karim MAMERI, Secrétaire Général. Est-il besoin de le rappeler ?

    Re
  • 04/06/2015 à 16:26
    blaise
    alerter
    Impossible de nier que Monsieur Borniche a demandé à la justice, via une citation directe, de dissoudre le syndicat Résilience qui, visiblement, lui met des bâtons dans les roues. On constate que le résultat a été l'inverse de celui escompté, à savoir qu
  • 05/06/2015 à 15:19
    idel78
    alerter
    J'aimerais bien savoir quelle est la profession de cette Mme LE HOUEROU??? Ne serait-elle pas médecin par hasard???... Et dites-moi : Combien de médecins à l'Assemblée Nationale??? Et combien d'infirmières dans l'hémicycle???... Rappelons que l'Ordre Inf
  • 05/06/2015 à 17:33
    Pierre
    alerter
    Entièrement de votre avis idel78... cependant, je ne pense qu'il soit encore nécessaire de perdre notre temps face à nos trois irréductibles convaincus à la science infuse (Blaise, Fanny et Motarde pour ne pas les citer...) qui, en plus de traiter ceux q
  • 05/06/2015 à 17:39
    Danièlle
    alerter
    Pour ma part, je reste également persuadée que notre instance survivra à cette turbulence et qu'il en sortira grandi. J'étais relativement dubitative au départ mais certains dossiers chauds de ces derniers mois ont évolué très favorablement grâce au CNOI,
  • 06/06/2015 à 04:05
    Fanny
    alerter
    @ idel 78, Rien que çà : "Rappelons que l'Ordre Infirmier ne nous a pas été imposé... " montre à quel point vous êtes à côté de la plaque.
    @Pierre : des crétins y en a partout mais plus plus à l'Ordre Infirmier car pour communiquer (et ridiculiser la pr
  • 06/06/2015 à 18:32
    blaise
    alerter
    L'ordre en sortirait grandi ?
    Et les étudiants mobilisés pour ?
    Rappelons tout de même, qu'à part Madame Le Bœuf, débarquée à l'été 2011, nous avons toute l'oligarchie du début encore en place.
    Cette oligarchie qui a tant fait souffrir la profession e
  • 07/06/2015 à 03:49
    blaise
    alerter
    Je doute fort que les étudiants s'identifient au président de cet ordre autoritaire, répressif, et tourné vers le passé.
    Il est du devoir des professionnels, lucides et progressistes, d'appeler à l'insoumission et au rejet de cette organisation qui a ét
  • 07/06/2015 à 11:50
    Pierre
    alerter
    En plus de vous répéter sans cesse, vous êtes totalement dépassé cher Monsieur Blaise (vous n'êtes cependant pas le seul, rassurez-vous). "Les députés ont décidé de le supprimer", "comme l'a compris l'Assemblée Nationale" etc. A vous entendre, un non ini
  • 07/06/2015 à 12:43
    blaise
    alerter
    Le Président Larcher m'a aussi écrit, et rien ne dit qu'il est en faveur de l'ordre.
    Par ailleurs, rappelez-nous combien de Députés ont voté la loi du 21 décembre 2006 au mépris de toute une profession ? Certainement pas L'Assemblée Nationale au grand co

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...