(Publicité)
 


04/12/2014

Infirmière de pratiques avancées : un pas en avant, deux pas en arrière

Alors que les débats portant sur la future loi de santé vont s’ouvrir dans quelques semaines, l’ordre national des infirmiers regrette que le rôle des IDE de pratiques avancées soit d’ores et déjà minimisé.

MISE À JOUR sur le même sujet

Véritable serpent de mer, l’IDE de pratiques avancées commence à sortir la tête des eaux de l’organisation des soins. La ministre de la Santé a missionné Michèle Lenoir-Salfati, sous directrice des RH du système de santé à la DGOS, pour piloter les travaux. Elle sera secondée par un médecin généraliste, le Dr Pierre de Haas, président de la Fédération française des maisons et pôles de santé.

L’article 30 du projet de loi de santé, débattu début 2015 par les députés, propose la création d’un exercice en pratiques avancées pour les professions paramédicales. « Il s’agit, à partir du métier socle, de permettre dans des conditions qui seront définies par voie règlementaire un élargissement du champ des compétences vers, par exemple, la formulation d’un diagnostic, la réalisation d’une analyse clinique, l’établissement de prescription ou l’accomplissement d’activités d’orientation ou de prévention », précise le texte. Les IDE devraient être les premières à bénéficier de ce nouveau cadre d’exercice, à travers la création du métier d’IDE clinicienne en cancérologie.

Dès janvier 2015

Les travaux sur les référentiels d’activités et de compétences commenceront dès janvier 2015, suivis, à partir de septembre, par ceux sur le référentiel de formation, en concertation avec le ministère de l’Enseignement supérieur. Mais, c’est oublié un peu vite que la réingénierie des formations paramédicales est au point mort depuis près deux ans… La réflexion devrait aussi se heurter à l’ordre des médecins et à plusieurs syndicats de médecins, qui ne voient pas d’un bon œil que des actes qui, jusqu’alors, leurs étaient réservés soient transférés à d’autres acteurs du soins.

De son côté, l’ordre national des infirmiers regrette qu’aucun IDE n’ait été chargé de conduire les travaux : « Cela fait des années que plusieurs personnalités du monde infirmier réfléchissent et travaillent sur la question des pratiques avancées », a-t-il réagi dans un communiqué lundi. Il déplore également que le texte qui sera soumis à l’Assemblée nationale replace les IDE de pratiques avancées sous la tutelle des médecins, alors que la première version leur donnait une réelle autonomie. « C’est une logique descendante de délégation d’actes des médecins vers les IDE, sous le contrôle strict de l’Académie de médecine, pour dégager du temps médicale avec parcimonie, alors que nous sommes dans une logique ascendante de définition de nouveaux rôles pour les IDE afin de répondre mieux aux besoins évolutifs de la population, à l'image des advanced nurse practitionners », a précisé l’ONI.

60 IDE déjà diplômées

On peut aussi s’étonner que le ministère de la Santé et la DGOS ne fassent aucune référence au Master 2 de sciences cliniques infirmières, qui forment des IDE de pratiques avancées depuis 2009 à l’initiative de l’université d’Aix-Marseille et de l’Ecole des hautes études en santé publique. Plus de 60 IDE ont déjà obtenu un diplôme de pratiques avancées, dont bon nombre en cancérologie. Leurs avis et expérience pourraient sans doute aider à la réflexion. Mais ce serait faire appel à une pratique de concertation et de réflexion un peu trop… avancée.

Françoise Vlaemÿnck


Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...