(Publicité)
 


18/10/2017

« Le soin du corps est une étape indispensable mais insuffisante »

Comment prendre en charge les personnes âgées dans les différentes phases du vieillissement ? Et dans les diverses situations de la vie quotidienne, à domicile, en institution ou à l'hôpital ? Interview d'Alexandre Manoukian et Lydie Thellier, auteurs de « Les soignants et les personnes âgées, de l’approche psychosociale aux soins infirmiers ».

Comment est né le projet de ce livre et quelle a été la spécificité de votre approche pour cette 6e édition ?
Ce livre est le résultat d'une rencontre professionnelle entre deux personnes motivées depuis longtemps par la gérontologie. Nos formations complémentaires ont vite fait de nous rapprocher pour associer nos compétences sans jamais les exclure. Lydie connaissait bien mes ouvrages et c'est naturellement que je lui ai demandé de collaborer.

Quelles sont les particularités des soins infirmiers et de la relation soignant-soigné en matière de gériatrie ?
La gériatrie est certainement le modèle du soin dans ce qu'il est forcément global. Il impose une vision systémique des besoins. La notion de fragilité associée à l'âge s'exprime tant physiquement que dans les autres dimensions de la vie (psychologique, sociale, économique...). Les regards multiples doivent se croiser et se nourrir. Le premier est facile, le second demande une ouverture ; il est plus rare.

Qu’est-ce que l’approche psychosociale peut apporter dans la prise en charge des personnes et des patients âgés ?
Cette vaste notion complète les besoins physiques et regroupe la plupart des autres besoins, ainsi que les attentes. Qui dit « attente » n'est jamais loin d'évoquer le désir et sa dimension inconsciente. Ainsi, seule cette approche permet de négocier une prise en charge comme, par exemple, avec un patient suicidaire, un diabétique refusant une amputation, un autre s'opposant à tout examen après le diagnostic de son cancer, un refus d'alimentation, un deuil difficile , etc. Le soin du corps est une étape indispensable mais insuffisante.

Avec le vieillissement actuel de notre population, quelle seront, à l’avenir, les nouveaux besoins en termes de gérontologie ?
Le vieillissement de la population est un fait : augmentation de l'espérance de vie et diminution des naissances. Restent les questions fondamentales comme la santé, l'habitat, les services, les liens affectifs... Ce dernier point interroge nos modes de vie contemporains. Qu'est-ce qui fait lien dans notre société ? Qu'est-ce qui fait sens ? Les types de services et d'habitat en découleront et donneront ou pas, de la valeur à la santé.

Propos recueillis par Jérémie Salinger des éditions Lamarre

Pour commander l'ouvrage, c'est ici !

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Qualité, sécurité des soins et recherche infirmière


La démarche qualité a un peu plus de 20 ans. Nombre de professionnels de santé y ont maintenant participé. Pour autant, les liens entre les travaux de recherche, l'élaboration des recommandations professionnelles, leur utilisation, particulièrement dans le cadre de l'évaluation des pratiques reste encore trop floue pour la majorité d'entre eux

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...